oxtorrent
Accueil » Film » Les Invités de mon père - Film (2010)

Les Invités de mon père - Film (2010)

Film de Anne Le Ny Comédie 1 h 40 min 31 mars 2010

Lucien Paumelle a toujours eu des convictions fortes. Médecin retraité, il reste un homme d'action, réputé pour son implication dans de nombreuses causes humanitaires.
Son engagement le conduit jusqu'au mariage blanc avec une jeune femme moldave, Tatiana, pour lui éviter l'expulsion. Mais ses enfants, Babette et Arnaud, s'aperçoivent rapidement que le comportement de leur père n'a plus grand-chose à voir avec les principes qu'il a toujours prônés : malgré ses 80 ans, Lucien aurait-il succombé au charme de sa flamboyante épouse ? Tandis que Tatiana et sa fille prennent leurs marques chez les Paumelle, le chaos s'installe dans le quotidien de Babette et Arnaud. Bientôt, ce sont toutes les relations familiales qui sont à redéfinir?

Film Les Invités de mon père - Film (2010)
SERVEUR 1

(...) Ce qui est encore mieux que le chocolat à Pâques, c'est la surprise qu'il contient. Bien sûr à moins d'avoir de quoi s'offrir un oeuf de luxe (avec surprise de luxe, donc, essayez de suivre un peu) la surprise est d'encore plus mauvaise qualité que le chocolat dans lequel elle est cachée. Je vous propose alors d'investir cette année dans un oeuf tout à fait différent : le surprenant film d'Anne Le Ny, Les invités de mon père.

Le début du film est très efficace, l'intrigue se met en place rapidement : Lucien (Michel Aumont), père et grand-père de famille, modèle de civisme au passé glorieux (engagement dans la Résistance, ancien faiseur d'anges) décide d'accueillir et surtout de cacher des immigrés menacés d'expulsion. Les réactions autour de lui sont variées, plutôt bienveillantes, souvent pleines de préjugés. Un repas dominical est organisé chez le fils de Lucien, Arnaud (Fabrice Lucchini), toute la famille est présente : la soeur d'Arnaud, Babette (Karin Viard), son compagnon (Olivier Rabourdin), la femme d'Arnaud (Valérie Benguigui) et leur deux enfants. Tout ce beau monde attend donc "les invités", s'attendant grosso modo à une famille de sénégalais avec "une foultitude d'enfants". Or, c'est avec une sublime moldave (Veronika Novak) et sa fille que Lucien arrive. Lorsqu'il annonce leur mariage blanc, la dimension sociale du film disparaît presque entièrement et le film se recentre sur son vrai sujet : les relations et conflits familiaux. (...)