oxtorrent
Accueil » Film » G.I. Joe : Conspiration - Film (2013)

G.I. Joe : Conspiration - Film (2013)

Film de Jon M. Chu Action 1 h 50 min 27 mars 2013

Joe Colton et Roadblock rejoignent l'équipe d'élite des G.I. JOE pour affronter ensemble leur ennemi mortel : COBRA, une mystérieuse organisation terroriste. Mais le danger est partout. Les agents doivent également faire face à des menaces venant de l'intérieur du gouvernement, et qui mettent en péril leurs existences-mêmes. Les G.I. JOE arriveront-ils à déjouer le complot de leurs ennemis qui sont prêts à tout pour prendre le pouvoir sur le monde entier, y compris décimer Londres ?

Film G.I. Joe : Conspiration - Film (2013)
SERVEUR 1

Merde, merde, merde, et merde !

Après le premier film, je me suis senti mal. Je savais qu'il était mauvais, mais j'avais été diverti, bien plus que par certains blockbusters. Et cet après-midi, ne sachant quoi faire, me voilà dans la salle pour aller voir la suite de ce plaisir coupable.

Et rebelote. C'est mauvais. Un peu moins. Mais c'est divertissant. J'me suis marré à chaque gadget improbable qui apparaît à l'écran, comme la balle de sniper contrôlable, et les mouches explosives. J'me suis pris au jeu, de ces scènes d'actions improbables, aux effets spéciaux parfois ratés, sur des rochers en polystyrène, avec des ninjas qui se battent au bout de câble, et qui se poursuivent à l'aide de tyroliennes, qui semblent provenir de nulle part. J'ai même trouvé certaines idées bien pensées ! Comme lorsque l'un des gardes est abattu dans des escaliers, mais que c'est Bruce Willis qui les dévale, en glissant tel un cadavre, pour se faire passer pour le garde mort, et en descend deux autres en bas.

Et même ce qui me consternait, j'ai appris à les supporter, comme les noms improbables des personnages. Un méchant qui s'appelle Cobra Commander, je ne peux pas le prendre au sérieux. Une organisation criminelle, qui redécore avec des drapeaux la Maison Blanche, pour bien montrer leur domination,...hum...comment dire, c'est nul.

C'est sûr, c'est plein de clichés, de scènes déjà vues, de révélations foireuses. C'est sûr, le scénario est ridicule, le plan du méchant consternant. C'est sûr, que par moment c'est mal joué (sauf par Dwayne Johnson, qui maîtrise le genre), que Jonathan Pryce cabotine. C'est sûr ,que sur l'affiche, deux des personnes présentes n'apparaissent que 15 minutes. Mais j'ai trouvé ça divertissant...C'est pas fin, c'est bourrin, mais ça fonctionne.

Et j'ai enfin compris pourquoi je me suis mis à supporter ces défauts qui me répugnent d'habitude, et pourquoi même, le film m'a autant diverti. C'est parce que je l'ai regardé comme un épisode XXL, de la série animée, jouée par des acteurs en cher et en os. C'est "Over the top", mais c'est normal, c'est parce qu'à la base, ce sont des jouets et un dessin animé. Et lorsque je me suis à imaginer chaque plan, comme tiré d'un épisode de série animée, tout m'a semblé crédible. Peut être est-ce ainsi qu'il faut voir le film. Comme non pas, un film premier degré, mais un film nostalgique sur le dessin animé qui a marqué l'enfance de jeunes américains. Peut être faut-il imaginer ce film, comme un spin-off de Toy Story, et voir derrière une histoire insensée, celle qu'un enfant se créé en jouant avec ses G.I. Joe.

P.S : À un moment, il y a le président français qui possède une mallette de lancement nucléaire. Et les américains ont dû traduire les boutons à l'aide de Google Traduction, car à la place de "Arm", traduisez par arme ou armement, il est écrit "Bras" ! (Oui, je suis un peu Rain Man pour pister ce genre de détail, mais ça m'a bien fait rire.)