oxtorrent
Accueil » Film » Detective Dee : La Légende des rois célestes - Film (2018)

Detective Dee : La Légende des rois célestes - Film (2018)

Film de Tsui Hark Arts martiaux et aventure 2 h 12 min 8 août 2018

Une vague de crimes perpétrée par des guerriers masqués terrifie l’Empire de la dynastie des Tang. Alors que l’impératrice Wu est placée sous protection, le Detective Dee part sur les traces de ces mystérieux criminels. Sur le point de découvrir une conspiration sans précédent, Dee et ses compagnons vont se retrouver au cœur d’un conflit mortel où magie et complots s’allient pour faire tomber l’Empire…

Film Detective Dee : La Légende des rois célestes - Film (2018)
SERVEUR 1

Un nouveau Tsui Hark est toujours un événement, surtout lorsque le dernier en date, la suite de Journey to the West, était plutôt quelconque et pas à la hauteur de son talent. Il revient ici pour donner vie une troisième fois à son héros policier Dee, qui va se retrouver dans une sombre intrigue mêlant magie, mystère et larcin.

D'abord, ça fait plaisir de voir un Tsui Hark ambitieux, tant sur le plan formel que narratif, et surtout avec les moyens pour parvenir à offrir un spectacle digne de ce nom, et de ce point de vue là, La Légende des Rois Célestes est une grande réussite. Il parvient à mêler beauté visuelle et écriture de qualité, tant dans les enjeux que les personnages, à commencer par un Dee toujours attachant, drôle et malin, avec une opposition digne de ce nom, et jamais manichéenne. Il y a effectivement toujours un flou sur les réelles ambitions et objectifs des personnages, ainsi que des rapports que certains vont entretenir, à l'image de la relation entre Zhong et Shui Yue.

Si Tsui Hark ne se montre pas aussi fou et créatif que lors de son âge d'or, il signe quand même une mise en scène efficace et spectaculaire, sachant capter l'essence de la passionnante époque décrite tout en s'attachant à un côté plus humain. Plusieurs séquences en sont d'ailleurs mémorables, que ce soit pour l'aspect spectacle, à l'image de celles hallucinatoires, ou dans l'intimiste, comme lors du cambriolage, ou même de combats, bien que sur ce point-là, on l'ait connu plus inspiré. Il se dégage de ce troisième opus une atmosphère captivante, oscillant entre mystère, noirceur et un peu de légèreté, voire de mélancolie, et on est immergé au cœur d'un film qui parvient à mettre en valeur, avec subtilité, le riche héritage historique de l'Empire du Milieu.

Ce contexte là est d'ailleurs passionnant, car bien exploité et ce tant dans les décors que les personnages ou l'ensemble de l'histoire. On prend un vrai plaisir à suivre cette aventure teintée de magie et de fantastique, mais aussi d'humour, qui marche merveilleusement bien, grâce à un Tsui Hark sachant le doser et l'insérant avec authenticité. Pour cela, il se base avant tout sur les dialogues et un certain décalage dans les actes de quelques personnages, qui sont d'ailleurs tous très bien interprétés, et c'est une constante depuis le début de la saga.

En signant La Légende des Rois Célestes, troisième aventure de Detective Dee, Tsui Hark revient en très grande forme pour une oeuvre tout simplement passionnante et se montrant à la hauteur de ses ambitions, tant dans le fond, avec une immersion mystérieuse dans l'Empire Chinois, que dans la forme, où le spectacle est tout simplement total.