oxtorrent
Accueil » Serie » Lost, les disparus - Série (2004)

Lost, les disparus - Série (2004)

Série de Jeffrey Lieber, Damon Lindelof et J.J. Abrams Action, aventure, drame 6 saisons (terminée) ABC (US) 45 min 22 septembre 2004

Un avion se crashe sur une île du Pacifique, quelque part entre l'Australie et l'Amérique. Les survivants doivent échapper aux terreurs de la jungle.

Film Lost, les disparus - Série (2004)
SERVEUR 1

La critique est un exercice très difficile en-soi alors quand il s'agit d'en écrire une sur une œuvre qui vous a profondément marqué, ça relève de l'impossible. Mais je vais essayer de faire de mon mieux car elle le mérite quand même un peu beaucoup. J'évite de spoiler du mieux que je peux

(à écouter en lisant: https://www.youtube.com/watch?v=J5wOHIi7xCU)

Dire que ça fait déjà plus de 10 ans que le pilote a été diffusé, 10 ans que le crash du vol Oceanic 815 a eu lieu, 10 ans que l'on a découvert pour la première fois cette île remplie de mystères.. LOST a clairement révolutionné le monde de la télé, et même si la série a lassé beaucoup de gens, on ne peut pas rester indifférent face à une telle œuvre. La preuve, matez mon pseudo SensCrtique.. LOST est la meilleure série au monde, et oui je n'ai pas vu un millième des séries créées et j'ai 22 ans à l'heure où j'écris cette critique et par conséquent j'ai tout le temps d'en voir mais aucune autre série ne pourra jamais l'égaler. Aucune série ne pourra me procurer de tels sentiments. Et pourtant c'est pas faute d'essayer, j'ai adoré The Wire, j'adore Game of Thrones par exemple, elles sont de grande qualité mais Cupidon a déjà fait son travail avec moi..

Les personnages

Ce qui fait la force de la série, c'est surtout ses personnages parfaitement écrits. Il est rare de voir une série avec un tel niveau d'écriture. Le rapport humain est vraiment un atout majeur de cette série. Les flashbacks centrés sur la vie des personnages avant le crash aident énormément à l'attachement des personnages. Et Dieu merci, les acteurs sont tous fabuleux et interprètent leur personnage avec tellement de justesse et de qualité. Je ne peux pas citer tous les personnages tellement il y en a mais les blagues de Sawyer me manquent, le poulet de Hurley me manque, l'esprit manipulateur de Ben me manque, la fascination de Locke pour l'île me manque, Charlie et ses vierges me manquent, même Kate me manque.. Vous avez tous fait un boulot formidable les amis mais évitez de tous finir dans Once upon a time s'il vous plaît.

L'île

Le synopsis faisait rêver: un avion qui se crash sur une île mystérieuse avec des survivants. J'aimerais de tout mon cœur que ça puisse m'arriver un jour, j'ai envie d'aller sur cette île, je crois que je serais un peu comme Locke.. L'île et ses mystères.. sans doute le plus excitant de cette série, j'étais toujours là à faire des hypothèses après chaque épisode.. Mais quelle est donc cette fumée noire qui détruit tout sur son passage? Qui sont les autres? Quel est ce pied de statue géant? Mais pourquoi il y a le père de Jack? Je le croyais mort ! Mais vous vous moquez de moi là, il y a une deuxième île plus petite à côté ? Tant de mystères, tant de questions posées, tant d'hypothèses faites, c'était le bon temps.

La musique

Si vous êtes en train d'écouter la musique que je vous ai conseillée au début, vous avez saisi que la musique dans LOST est fabuleuse. Michael Giacchino a fait un travail vraiment extraordinaire et a pris soin de composer des partitions pour chaque personnage, pour chaque situation et tout colle parfaitement. Un très grand compositeur et ses musiques sont désormais là pour combler le manque.

Je pourrais encore citer tellement de qualités mais la critique serait beaucoup trop longue et j'ai pas vraiment envie d'ennuyer mes lecteurs. LOST a changé ma vie, elle m'a fait aimer le cinéma, elle m'a complètement bouleversé. LOST n'est pas une série, c'est un voyage magnifique, une expérience audiovisuelle marquante. Et comme l'a si bien dit Daniel Dae Kim (Jin): "Je ne pense pas que vous puissiez avoir une discussion sur la télé au 21ème siècle sans parler de LOST." Finalement, cette critique c'est plus un hommage qu'autre chose. Merci J. J. Abrams, Damon Lindelof et Jeffrey Lieber de m'avoir fait vivre une telle expérience, je vous suis à jamais reconnaissant.

L ♥ S T