oxtorrent
Accueil » Jeux » Gods Will Be Watching (2014) - Jeu vidéo

Gods Will Be Watching (2014) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de deconstructeam et Devolver Digital PC, Mac, Linux et 2 autres Aventure et point’n’click 24 juillet 2014

Jeu d’aventure mettant le joueur aux commandes d’une équipe de scientifiques perdus sur une planète inconnue dont le but est de rester en vie.

Film Gods Will Be Watching (2014)  - Jeu vidéo
SERVEUR 1

Gods Will Be Watching est un jeu sur lequel j'ai flashé en un instant lorsque j'ai vu les premières images et la première vidéo de présentation. Même si le pixel art est à la mode en ce moment, ce Gods Will Be Watching semble différent, résolument adulte dans la thématique et dans les situations qu'il nous amène à affronter. La réalisation a juste l'air magistrale que ce soit graphiquement ou au niveau du son et des musiques et étant un grand fan de Point n' click, je jubilais d'avance sur les possibilités offertes en matière d'interaction entre les protagonistes et nos adversaires.

Après me l'être procurer et y avoir joué pas mal de temps dès le premier jour, je dois bien avouer que j'aurais mis 3 au jeu si je n'avais pas un peu insisté! Des belles promesses de Point N' Click, vous ne trouverez rien qui s'y apparente dans le jeu final! Oui on se déplace comme dans un PNC, oui on fait des choix comme dans un PNC mais non rien n'est interactif et surtout on découvre que l'on s'est un peu fait avoir sur ce qu'est le jeu final car ce Gods Will Be Watching est une simulation de gestion de crises franchement difficile et impitoyable.

Le scénario est d'ailleurs excellent, les personnages aussi et la thématique est brillante. On est parfois confronté à des choix très difficiles qu'il faudra assumer et que le jeu interprètera d'une certaine façon afin de nous proposer un bilan bien foutu de notre attitude face aux dites situations. D'emblée, les développeurs nous préviennent que l'on va en chier des ronds de chapeau que ce soit en difficulté Originale (The way it means to be played) ou en difficulté Facile et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils ne mentent pas. J'ai été bloqué pendant très longtemps sur le premier acte du jeu en difficulté Originale et j'ai vraiment eu la haine contre les développeurs lorsque j'ai du me rabattre sur la difficulté Facile.

Le jeu nous met face à des situations complexes qu'il faut gérer et manager. On doit observer l'attitude des personnages pour choisir une action à effectuer et qui impactera une partie des évènements. Par exemple, soit vous êtes fermes face aux otages au risque d'en tuer un ou deux, soit vous être souples mais au risque de les voir s'enfuir et vous laisser à la merci des forces de l'ordre qui donneront ainsi l'assaut. N'essayez même pas dans un premier temps de penser aux achievements Steam car le jeu, en plus d'être difficile, introduit aussi une grosse notion d'aléatoire dans la résolution des actes. Tous ceux qui ont joué à l'acte 2 savent déjà de quoi je parle. Vous aurez beau faire les bons choix et réussir à survivre 5 jours à la torture, un évènement aléatoire du 6ème jour pourra tout faire capoter et vous frustrer car il faudra tout refaire encore et encore.

Forcément, le jeu dispose d'une durée de vie intéressante si jamais vous résistez aux différentes tortures du jeu. Le terminer en Facile sera déjà un exploit en soit! Le terminer en difficulté Originale me semble être du masochisme tant le jeu est horriblement difficile. Le pire qu'il puisse vous arriver serait d'être accroc aux achievements car là vous risquez de balancer votre clavier par la fenêtre tant certains semblent juste affreux à réaliser et tant ils requièrent de facteur chance pour être débloqués.

En gros pour chaque acte, il faut bien choisir quoi faire, le faire dans le bon ordre et surtout chercher les indices qui vous permettront de faire un choix plus ou moins mauvais en fonction de là où on se place. C'est bien là qu'est toute la difficulté du jeu car à chaque faux pas il faut tout refaire et ca prend beaucoup de temps pour un résultat qui ne sera pas forcément meilleur que le précédent. Gods Will Be Watching et un jeu que l'on aime détester et que l'on déteste aimer, il faudra compter de très nombreuses heures pour le terminer et il a le grand mérite de tourner sur PC, Mac et Linux.

On notera pour finir que le jeu semble avoir été terminé à la va vite, il y a pas mal de soucis de bugs récurrents et de crashs intempestifs, certaines traductions en anglais ou en français laissent fortement à désirer. Il peut aussi arriver qu'un personnage ne soit plus de ce monde à un niveau et qu'il soit là à nouveau dans le niveau suivant. Ce genre d'incohérence est assez surprenant lorsque l'on voit le soin apporté à l'histoire. Les niveaux sont inégaux en qualité et on est souvent confronté au phénomène des montagnes russes, après un bon niveau arrive un autre frustrant et bien trop difficile.

Il m'est très difficile de le conseiller car il y a presque tromperie sur la marchandise lors des premières minutes de jeu. Ne vous fiez pas non plus aux critiques sur Steam, la grande majorité n'y a pas joué plus que quelques heures afin d'avoir les cartes et ainsi moins y perdre au final. Gods Will Be Watching est un jeu Hardcore qui mettra vos nerfs à rude épreuve mais parfois ca fait du bien de se faire du mal car le fin de l'histoire mérite que l'on y parvienne. Le sentiment que l'on a lorsque l'on a terminé le jeu est presque jubilatoire mais après quelques minutes, on se demande si on a vraiment envie de s'infliger le jeu une autre fois histoire de voir d'autres cheminements possibles ou pire histoire de le terminer en difficulté Originale.