oxtorrent
Accueil » Jeux » Five Nights at Freddy's: Sister Location (2016) - Jeu vidéo

Five Nights at Freddy's: Sister Location (2016) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Scott Cawthon PC Action et simulation 7 octobre 2016

Film Five Nights at Freddy's: Sister Location (2016)  - Jeu vidéo
SERVEUR 1

J'avais prévu d'appeler ma critique : Five nights et Freddy's se refont une beauté. Mais soudain, François Hollande m'apparut en vision, et me dit :

le changement, c'est maintenant.

Voilà comment cette critique porte ce nom.

Mais arrêtons de parler du (merveilleux) titre et concentrons-nous sur les jeux auquel j'ai mis dix sur dix, plus un coup de coeur.

Alors que Scott Cawthon avait prévu de faire du quatrième opus le dernier, voilà que même pas un an après il nous sort une suite. Ce qui me mène donc à la conclusion que : Scott est un grand blagueur.

J'avoue avoir été très heureux d'apprendre une telle chose puisque j'aime tous les Five Nights et Freddys existant (le trois étant pour moi le moins bon de tous).

Mais cinq minutes après je me suis demandé :

ce jeu sera-t-il comme les autres suites ? Du simple recyclage ?

Le seul moyen d'obtenir une réponse à cette question était de jouer aux jeux. Je l'ai fait, et je suis maintenant en mesure d'y répondre. Et la réponse est : non.

À bas la répétition ! FNAF Sister Location ne tombe pas dans cette simplicité.

Premièrement, graphiquement ce FNAF est plus beau. On ne pourra pas le comparer à une oeuvre d'art, mais ça reste agréable à regarder.

Deuxièmement, le gameplay. Alors que dans les quatre précédents jeux on avait le droit a dû copier/ coller avec quelques modifications, ici on a le droit à quelque chose de totalement différent. On est plus bloqué dans une seule salle, on peut se déplacer et évoluer dans des endroits varier. On ne se tape plus le même gameplay pendant cinq nuits, on a le droit à du changement tout le temps. On ne peut donc pas jouer une seule fois en ce disant qu'on en a déjà fait le tour du jeu. Faire ça reviendrait à passer à côté de chaque nouveaux gameplay proposer et du scénario, de l'histoire de ce nouvel opus.

La présence d'un scénario est aussi l'un des nouveaux changements du jeu. Alors que les quatre autres ne laisser place qu'à des théories, celui-ci peut être aussi sujet de nombreuses théories mais possède une histoire. Mais ne vous attendez pas à grand-chose, c'est quelque chose de très simple et de très étrange.

D'ailleurs le jeu possède deux fins (chose qu'on trouvait dans le troisième opus, il me semble).

Et pour finir, parlons du but du jeu, ce qu'il veux nous faire ressentir.

Son objectif est de vous faire peur avec son ambiance (très bien maîtriser comme d'habitude) et avec ses nombreux jumpscare très violents (certaines choses ne changent jamais). Mais ceux jeux vous feront aussi parfois rire, grâce à la voix masculine qui aime bien se foutre de votre gueule et d'un dessin animée que vous pouvez voir après chaque nuit passer. C'est aussi un moyen de se détendre un peu après chaque crise cardiaque faite.

Vous l'avez donc compris, ce FNAF est différent des autre sur plusieurs points. C'est peut-être le meilleur de tous... mais j'avoue garder une préférence pour le tout premier... enfin bon. Ce qu'il faut retenir c'est que Scott est sur la bonne voie et que ce jeu est une très bonne surprise.

Avec l'espoir que Scott ne déraille pas ou retombe dans la facilité.

Avec espoir que le jeu continue avec une moyenne aussi élever.

Avec l'espoir que François Hollande apparaisse devant moi pour qu'il me souffle de nouveau titre pour mes critiques.