oxtorrent
Accueil » Serie » Cinderella and Four Knights - Drama (2016)

Cinderella and Four Knights - Drama (2016)

Drama de Kwon Hyuk-Chan Comédie, drame et romance 1 saison (terminée) tvN 1 h 12 août 2016

Eun Ha-Won est une lycéenne intelligente qui ne peut pas compter sur sa famille pour réaliser ses rêves. Après qu'elle a fait forte impression sur le PDG Kang, elle est embauchée par ce dernier pour l'aider à rabibocher ses trois petits-fils pourris gâtés, Ji-Woon, Hyun-Min et Seo-Woo. Pour ce faire, Ha-Won doit vivre dans la même maison qu'eux.

Film Cinderella and Four Knights - Drama (2016)
SERVEUR 1

99,9 % des dramaphiles connaissent le drama Hana Yori Dango vu à nos débuts. Cendrillon n’est pas un drama du genre mais pire qu’une pâle copie d’HYD. Tout porte à croire que tous les ingrédients seront présents: 3 mecs jeunes, plus ou moins beaux selon les goûts 1 fille naïve avec une actrice très cliché Miss sourire corée une grande maison d’architecte bien froide, plein de malheurs pour les pauvres et plein de prises de tête pour les riches. Life ! lol

J’ai fini ce drama en me forçant et car je me suis dit que c’était limite un devoir de DECONSEILLER CE DRAMA pour ne pas que vous viviez la même désillusion.

A la base, je cherchais un drama très no brain pour une humeur type « entre deux super dramas non traduits » par un dimanche plus pluvieux et à moitié endormie sur mon canapé. Au début, j’ai pas été déçue, pour du no brain, avec les 3 mecs riches , j’étais servie. En général, le drama est no brain MAIS le drama est tellement mal fait, et le trame de l’histoire est tellement mal construite, qu’à un moment donné j’ai dû réfléchir et me dire « mais bordel ils vont nous emmener où? oO »

Le scénariste mérite un oscar pour avoir réalisé le succès de déconstruire tout ce qu’il avait construit au début.

Je m’explique: même si on n’attendait pas dans ce type du drama des rebondissements ni rien d’autre que du cul cul la praline, tous les dramas de genre suivent un rythme et une logique d’avancement de l’histoire très précise qu’on pourrait résumer grossièrement par = une pauvre idiote au milieu de plein de riches ==> de petits cons , la pauvre fille les transforme en mecs riches adultes et intelligents ==> elle finit par en aimer un==> mais oh on se retrouve comme PAR HASARD! à l’hôpital ==> bouh y’a des méchants dan sle business, intrige, intrigue ==> je t’aime ==> je fais croire que je t’aime plus ==> tout le monde finit heureux, et zut encore!

Voilà en gros résumé. Ici dans Cendrillon , malheureusement la sauce ne prend pas. Et pour un drama qui ne plaçait pas déjà la barre haute, ça donne un sacré gros flop. Ici le scénariste pose une intrigue parallèle aux missions confiées par le Président riche à la pauvre fille. Il fait ensuite croire que cette intrigue nous conduit à une certaine conclusion , et nous on sait bien que ce serait pas possible car les incestes sont plutôt dans les mangas lol puis après il pose une deuxième intrigue sur qui est de quelle famille mais là encore c’est pire. On nous fait croire qu’il y a un certain lien de parenté pour un personnage que je ne citerais pas pour pas spoiler, puis nous on se dit « ok ça va nous mener à un truc un peu plus gros, il va y avoir du rebondissement! » et au final le scénariste vous sort « ah non mais désolé, je me suis trompé, en fait y’avait que dalle, retour case départ et on continue le drama comme ça ».

A ce stade très sincèrement, on a envie de lui écrire des menaces de mort et on se demande surtout comment ils ont pu trouver des sponsors pour réaliser une nullité pareille.

Ca démange de jouer dans un drama si nul

1 er donc gros point foiré: l’histoire au sens très général , la trame/ Même pas foutu de respecter la recette la plus basique des dramas.

2eme point foiré et qui fait que la sauce ne prend pas: les acteurs. C’est le premier drama où je ne m’attacha à aucun personnage, ni même aucune empathie ni aucune émotion. C’est bien le souci, on connaît d’avance par coeur ces jeux d’acteurs et d’actrices coréen(ne)s; la tête qu’ils font quand ils sont gênés ou font croire que et j’en passe. Ici , les acteurs ne transmettent pas d’émotion, tout est surjoué, et caricaturé au possible. Le perso féminin qui a les yeux fermés quand elle sourit , finit par devenir insupportable et sa personnalité n’est pas respectée tout le long du drama. En plus, on se demande qui les a coiffé et habillé, ça donne encore pire un drama mauvais des années 90… On mettra ça sur le compte d’un budget serré hm hm.

3eme point foiré qui rejoint un peu le 1: le synopsis à moitié respecté. Ben oui quand on annonce la couleur bleu, on va jusqu’au bout. Comme dit dans le résumé, Ha Won a des missions qu’elle doit réaliser dans la maison des riches insupportables. Au final, au bout de la moitié du drama, soit un compte de 2 missions, c’est fini et on part sur une deuxième moitié de drama focalisée sur de la romance à mourir d’ennui. Le concept des missions, vu et revu dans les dramas, aurait tout de même pu offrir une bonne base de divertissement et on aurait imaginé à la place du scénariste beaucoup de choses possibles!!!! Au final, encore une promesse non tenue.

Ces missions auraient pu donc amener à voir PROGRESSIVEMENT une belle entente entre les gosses de riche, des liens qui se tissent, le fait qu’ils apprennent à se connaître et NON! Que dalle encore ahah.

Tout ce qui aurait pu être fait progressivement dans l’histoire a été servi top chrono dans les deux derniers épisodes. En gros pendant 14 épisodes on se fout de la gueule des uns et des autres, puis histoire d’hôpital et d’un coup tous les mecs s’entendent bien. Et la marmotte emballe le chocolat dans le papier ? -d’ailleurs y’a déjà les chocolats de noel en magasin hihi-.

4eme point: vous avez environ 10 X 2 minutes de flashback par épisode de 40 minutes, je vous laisse calculer à quel rythme avance l’histoire….

Je n’attendais donc rien de ce drama, juste de quoi me faire patienter mes autres bons dramas avec de la romance à deux balles, de la petite comédie (au final, je me suis plus moquée que j’ai ri de bon coeur), le truc classique mais non, même ça c’était trop demander. Je crois que si on me demande quel est mon personnage principal, je répondrai le Secrétaire Yun Seong . Pour vous dire à quel point les personnages principaux sont marquants…

Il y a quelques dramas que j’ai moyennement aimé mais j’avais jamais vu un drama aussi simple à faire en scénario autant raté et aussi nul….

Pour la première fois mon conseil: passez votre chemin, car peu importe les goûts et les couleurs, sur ce coup vous serez forcément déçu(e)s.

Même eux s’endorment en regardant leur drama ahah

PS: même les musiques sont niannian.

PS2: les « je t’aime moi non plus » sont en BOUCLE dans ce drama et c’est super chiant!

PS3: l’un des mecs qui ne vivaient pas riche avant, sort à la pauvre Ha Won qu’elle n’a aucune fierté à vouloir nourrir sa famille par ce qu’elle fait au début… et il jette l’argent en l’air. Même pas de claques loool Y’a aucune logique. Il était le seul perso à comprendre que quand t’es dans la merde, tu ravales ta fierté…