oxtorrent
Accueil » Serie » Magical Girl Site - Anime (2018)

Magical Girl Site - Anime (2018)

Anime de Tadahito Matsubayashi Épouvante-horreur, drame et animation (terminée) Tokyo Broadcasting System 25 min 7 avril 2018

Aya Asagiri est une jeune fille persécutée aussi bien à son école qu'à sa propre maison. Alors qu'un jour, elle songeait à se suicider, une mystérieuse page d'un site internet va apparaître, "Mahou Shoujo Site", s'est ouverte sur son ordinateur lui révélant qu'elle va être une Magical Girl.Elle va par la suite rencontrer de nombreuses Magical Girls afin de s'allier contre une seule et unique menace qui arrivera le 19 août à 19h23.

Film Magical Girl Site - Anime (2018)
SERVEUR 1

(Merci à SensCritique de me faire du mal en me forçant à écrire le titre en romaji puisque le japonais est, semble-t-il, du spam.)

(Je n'ai pas lu le manga originel, de ce fait, ma review ne se base que (et c'est déjà très bien) sur la série d'animation.)

Comment ça va tout le monde? Bien j'espère, parce que sinon vous êtes sur la page de la mauvaise série. Vous avez pu voir aux tags qu'on a affaire à un anime des plus réjouissants, le genre qui donne du baume au coeur après un lundi pluvieux. La couleur est annoncée directe, mahou shoujo, horreur, drama, une recette pour concurrencer la Reine de la subversion de la magical girl (ou la plus connue du moins.) Madoka Magica. Mais bon, c'est pas aussi bien hein, et ça on le sait parce que j'ai mis un sept à Madoka et un quatre à Magical Girl Site, il faut suivre un peu.

Une OST peu mémorable mais qui fait le taffe par moments. Une qualité d'animation globalement médiocre avec des petits moments, quand même. Un chara design passe-partout. Maniaque Geôle Suante est un thriller correct doublé d'un EdgeFest (pas si gore que ça) si grotesque que ça en devient drôle. (On est pas au niveau de King's Game en revanche, loin de là.) Le truc c'est que le tout est servi avec des choix de plans et des compositions vraiment... Bah, pas mauvaises du tout en fait. Il y a des choix artistiques délibérés, des tentatives de rendre tout ça, oserais-je dire, beau? Le problème c'est que l'art c'un peu comme une bonne soupe m'voyez? Vous pouvez mettre votre meilleur velouté de carottes dans la casserole, si quatre-vingt-dix pour cent du contenu c'est de la courge sans saveur, ce sera pas fou. Mangeable, mais pas fou.

Il y a au final assez peu de choses à dire sur Metal Gear Solid, et le reste de ma critique va servir à mettre en avant le facteur "fun" de toute la série. Parce qu'ironiquement, c'était très divertissant.

Déjà, parlons rapidement (pour ne pas trop spoiler) du personnage principal, et de sa vie, qui est, il faut bien le reconnaître, passable, je dirais même, quelque peu désagréable. Honnêtement, il y a un souci de ton dans tout ça. Même si ses malheurs sont très prévisibles, tout ça est si excessif qu'on se demande pourquoi ne pas avoir porté le truc encore plus loin et, oh je sais pas, avoir son père qui la force à prendre des bains avec lui, et sa mère qui urine dans sa soupe Miso. On en arrive à un malheur si absurde qu'on ne peut que se demander: "Qu'est-ce qu'il va bien pouvoir lui arriver maintenant?" avec une sorte de curiosité malsaine, mais compréhensible, puisque le tout est si exagéré qu'on ne doute pas un instant d'avoir affaire à une oeuvre de fiction.

La partie thriller est décemment gérée, non, vraiment, c'est loin d'être mal écrit en ce qui concerne la tension et le mystère, même si c'est beaucoup trop explicite au bout du compte. Un peu plus de mystère et de place à l’interprétation aurait été la bienvenue.

Les personnages sont tantôt caricaturaux, tantôt des archétypes, mais il y a quelque chose d'étonnamment divertissant à voir des lycéennes psychotiques faire du mal aux autres, ou du mal à elles-même. Et le frère de notre héroïne est... Il est très difficile de trouver les mots pour qualifier un individu si détestable, un certain crabe dirait que j'ai un vocabulaire trop pauvre.

L'un dans l'autre, Magnifique Girouette Sudiste se laisse regarder, ça ne changera pas votre vie, ça ne la rendra certainement pas plus belle, mais c'est divertissant. Et qui sait, peut-être que le message de fin vous touchera et que vous l'aimerez plus que moi.