oxtorrent
Accueil » Film » 20 ans d'écart - Film (2013)

20 ans d'écart - Film (2013)

Film de David Moreau Comédie romantique 1 h 32 min 6 mars 2013

Alice Lantins a 38 ans. Elle est belle, ambitieuse et fait preuve d’une impeccable conscience professionnelle au point d’en oublier sa vie privée. Bref, elle a tout pour devenir la prochaine rédactrice en chef du magazine « Rebelle », tout sauf son image de femme coincée. Mais lorsque le jeune et charmant Balthazar, à peine 20 ans, va croiser le chemin d’Alice, le regard de ses collègues va inexplicablement changer. Réalisant qu'elle détient la clef de sa promotion, Alice va feindre la comédie d’une improbable idylle.

Film 20 ans d'écart - Film (2013)
SERVEUR 1

Ne le dites à personne mais je suis une grosse midinette amatrice de comédies romantiques. Derrières mes atours de breton pur sang qui ne sait pas nager et qui raffole d'épopées viriles et de films gores, je suis le genre de personne à crier "Ouais, vas-y Bugs !" au moment où le héros est sur le point de rattraper la douce héroïne et de lui déclarer sa flamme. Mois de la Saint-Je te déclare mon amour et je t'offre des fleurs bon c'est bon je peux regarder le foot maintenant ? oblige, c'est un peu romances sur toutes les chaînes en ce moment.

Co-réalisateur de "Ils" et du remake bof bof de "The eye", film déjà bof bof à l'origine mais encore plus bof bof une fois revu à la sauce Hollywood, David Moreau s'émancipe et s'attaque à un genre bien moins risqué, celui de la comédie romantique, donc. Si clichés à tous les étages il y a encore ici, le point de départ est cette fois plutôt sympa, montrant la MILF sous un jour un peu plus flatteur.

On nage en terrain connu et le film ne révolutionne rien mais fait le boulot, offrant un bon petit moment agréable et parfois même drôle, devant surtout à l'alchimie de son couple vedette, Pierre Niney campant un prince charmant plutôt attachant dans sa franchise et sa maladresse.

Je finirais sur un point qui m'a bien emmerdé: Virgina Effira. Jusque là, je n'en avais absolument rien à carrer de la demoiselle et je suis toujours convaincu que ce n'est pas encore cette fois qu'elle décrochera un césar. Sauf que là, dans son rôle de MILF un peu paumée (enfin MILF, c'est vite dit, elle est encore bien jeunette), elle m'a tout simplement fait sortir les yeux de la tête. Moi qui ne suit pas branché blondes pour un sou, voilà que je me suis mis à rêvasser devant sa chevelure couleur de blé, sa mignonne petite frimousse, son décolleté... Houla, je m'égare ! Bref, tout ça pour dire que non seulement j'aime les comédies romantiques mais qu'en plus, maintenant, j'aime les blondes.