oxtorrent
Accueil » Film » Burying the Ex - Film (2014)

Burying the Ex - Film (2014)

Film de Joe Dante Comédie et Épouvante-horreur 1 h 29 min 4 septembre 2014

Lorsque Max et Evelyn emménagent ensemble, leur quotidien devient vite infernal. Max découvre alors combien sa compagne peut être manipulatrice.

Film Burying the Ex - Film (2014)
SERVEUR 1

Un revenant. Oui, Joe DANTE est un revenant. Un réalisateur qui a eu une carrière prolifique dans les 80's/90's ( Gremlins, Gremlins 2 la nouvelle génération, L'aventure intérieure, Panic sur Florida Beach, Piranhas,...). Puis blacklisté en 2002 par Hollywood après le bide au box office des Looney Tunes passent à l'action. Depuis, il se fait rare en ayant réalisé quelques épisodes de séries ( notamment Master of horror ). Dante revient au long métrage en 2009 dans The Hole, un film acceptable, passé inaperçu. Et actuellement, voici son retour avec Burying the Ex qui, malgré son absence de promotion, mérite que l'on s'y attarde.

Max ( Anton YECLHIN ) et Evelyn ( Ashley GREENE ) vivent ensemble, pourtant ils n'ont rien en commun. Lui, soumis, tient une boutique d'objets d'horreur/fantastique. Elle, autoritaire, jalouse et férue d'écologie. Ayant marre d'être manipulé, Max trouve enfin la force de la quitter, Mais quelques instants avant la rupture, Evelyn va mourir dans un accident. Max va alors rencontrer Olivia ( Alexandra DADDARIO ) qui partage les mêmes goûts que lui. Mais, "Zombie Evelyn" va revenir d'entre les morts.

Il s'agit d'une comédie horrifique à très petit budget. Cela s'en ressent de part le nombre de personnages. Seulement quatre comédien(ne)s portent le film durant 1h30. Mais qu'est ce qu'ils se font plaisir ! De part ses décors limités, j'ai aussi la sensation d'être dans une très bonne sitcom. Parlons un peu technique. Là aussi, le budget semble serré mais le réalisateur nous octroie quelques plans savoureux ( écrans splittés, caméra penchée,...). Le cinéma de Joe DANTE ne semble pas avoir changé depuis ses débuts. Il continue de s'éclater dans ce genre de prédilection, le cartoon/horreur. Deux styles diamétralement opposés mais qui lui confère ce charme, depuis maintenant trois décennies. Ainsi, bien que le film mette du temps à installer ses protagonistes, tout va partir en vrille dans la seconde partie. Un lot de situations absurdes et gores ( mais pas trop ). Max qui tente de se dépatouiller par de multiples mensonges face à sa revenante amoureuse, c'est savoureux. Qui plus est, il va devoir tenter de la liquider par tous les moyens. Mais comment tuer une morte-vivante envahissante ? Un film qui ne se prend clairement pas la tête où le but premier est l'amusement. Cela tombe bien, je me suis amusé. DANTE continue à mettre en valeur des objets vivants et petits monstres. Pour exemple cette introduction à la Small Soldier où Max reçoit de nouveaux jouets au magasin, dont un génie particulièrement diabolique. Bien entendu ( et je l'attendais avec une grande impatience ), le fidèle acteur du réalisateur, est toujours présent pour un petit passage. Je n'ai pu m'empêcher de rire sur son entrée si...particulière. J'ai nommé Dick MILLER.

En définitive, sans être un chef d'oeuvre, le papa de Gizmo livre un petit film indépendant, sans prétention où tout le monde semble s'être fait plaisir, provoquant un effet communicatif. Malheureusement, pas de sortie cinéma. Cependant, Burying the Ex est fortement recommandé pour une soirée entre ami(e)s...si possible sans votre ex.

7,5/10