oxtorrent
Accueil » Film » Dragon Blade - Film (2015)

Dragon Blade - Film (2015)

Film de Daniel Lee Yan-gong Action, drame et historique 2 h 07 min 19 février 2015

Des soldats romains perdus naviguent à travers la Chine.

Film Dragon Blade - Film (2015)
SERVEUR 1

Hier soir, j'ai retrouvé mon adolescence en visionnant Dragon Blade, écrit et réalisé par le cinéaste Daniel Lee (Black Mask, La 14e Lame) avec mon idole, l'Action star Jackie Chan (Police Story, Combats de maître) également producteur et directeur de la chorégraphie des combats accompagné des acteurs John Cusack (Les Ailes de l'enfer, High Fidelity) et Adrien Brody (Oxygen, King Kong). Comme il y a vingt cinq ans quand j'ai découvert sur la chaine de télévision La Cinq, un inédit en salle et vidéo Project A Force 10/Le Marin des mers de Chine 2. Le nouveau Jackie de 2015, pas sortie en salles Française ni en directo vidéo, comme à l'époque coupée par la publicité au mauvais moment et aussi dans une version courte qui charcute le film de vingt quatre minutes qui ne permet pas une vision complète de ce long métrage mélange de péplum et de film de sabre chinois (wu xia pian), en entendant la version originale de 127 minutes. En fuite en Chine, un général romain, accusé de trahison, et son unité s'associent à une troupe de guerriers chinois pour affronter un chef romain et son armée. Choi Si Won (A Battle of Wits, Athéna : Secret Agency), Lin Peng (Viral Factor, The Knight of Shadows : Between Yin and Yang ), Mika Wang, Yang Xiao, Taili Wang, Tin Chiu Hung, Sharni Vinson (Sexy Dance 3D, You're Next) et Ned Bellamy (Les Seigneurs de Dogtown, Twilight, chapitre I : Fascination) complète la distribution. A noter également la petite participation de notre chanteuse et comédienne française Lorie Pester (Les Portes du soleil) dans le rôle de la reine perse.

Un soldat qui ne boit pas, ça n'existe pas !

En 48 avant JC, le général romain Lucius, accusé de trahison, fuit avec son unité de soldats déserteurs vers la Chine où ils rencontrent Huo An, un ex-dirigeant de l'armée chinoise et sa troupe de guerriers surentraînés. Tandis que ces hommes, d'abord opposés, commencent à s'entraider et à apprendre les uns des autres, ils doivent bientôt s'associer dans la lutte pour affronter le chef romain Tiberius et sa puissante armée venus réclamer La Route de la Soie. Pour protéger sa cité, son peuple mais aussi ses nouveaux amis, Huo An n'a d’autre choix que de faire appel à toutes les ethnies de la région et leurs guerriers pour combattre Tiberius...

Je ne sais pas pourquoi mais j'ai toujours eu de l'affection pour ceux qui me haïsse.

Cette super-production sino-hongkongaise aux confins de l'Asie Centrale à l'époque de la Rome Antique est dotée d'un budget colossal de 65 millions d’Euros. Dragon Blade a cartonné dans toute l'Asie et s'ouvre avec quinze minutes en version originale sur la Route de la Soie, mais dès l'arrivée de Cusack et de ses romains pour un duel au soleil face à Chan, le long métrage passe ensuite en version française dans une suite de partages des coutumes, des combats et des chants entre les chinois et les romains. Et il en sera ainsi au gré des interventions linguistiques des différents protagonistes entre V.O & V.F à une époque où les échanges culturels et commerciaux ont pu se faire avec la fameuse Route de la Soie. Daniel Lee tire profit à merveille des paysages désertiques de cet audacieux péplum chinois et Jackie égale à lui-même nous fait son meilleur Jackie Chan mais laisse une large place aux stars internationales, John Cussack et Adrian Brody sans cabotinages mais qui s’en donne à cœur joie. Certes il y a des maladresses dans la narration et encore plus dans la version internationale charcutée. Dragon Blade reste au final un très bon divertissement avec des combats, des cascades et des reconstitutions de bataille impressionnantes, les décors et les costumes sont soignés et permettent de bien s’immerger dans l’époque de la Route de la Soie.

Quiconque la partagera avec moi, sera mon ami pour toujours !