oxtorrent
Accueil » Film » Kizumonogatari Partie 3 : Sang glacial - Long-métrage d'animation (2017)

Kizumonogatari Partie 3 : Sang glacial - Long-métrage d'animation (2017)

Long-métrage d'animation de Oishi Tatsuya Animation, action et drame 1 h 23 min 6 janvier 2017

"Je pense qu'il est temps que je parle de Kiss-Shot-Acerola-Orion Heart-Under-Under-Blade. Je crois que j'en ai le devoir. Je l'ai rencontrée pendant le spring break entre ma seconde et ma troisième année de lycée. Cette rencontre eut un fort impact, et fut également plutôt dévastatrice."

Film Kizumonogatari Partie 3 : Sang glacial - Long-métrage d'animation (2017)
SERVEUR 1

Kizumonogatari partie 3 sang glacé est un film d'animation réalisé par Akiyuki Shinbo et Tatsuya Oishi, produit par l’excellent studio Shaft. Le film est diffusé au cinéma pour la première fois le 6 janvier 2017, il reprend l'histoire juste après la fin du deuxième film.

Nous retrouvons Koyomi qui a réussi à récupérer tous les membres tranchés de la plantureuse Kiss-Shot, membres qui étaient détenues par trois chasseurs de vampires. Les combats pour les récupérer ont étés rudes mais cela n'est rien comparé au futurs combats qui attendent notre jeune vampire. Car dans ce troisième film Koyomi va réaliser que rendre toutes ses forces à Kiss-Shot va avoir des conséquences terribles pour les humains, car les vampires se nourrissent d'êtres humains et Kiss-Shot avec sa puissance phénoménale et son appétit d'ogre peut faire pas mal de victimes parmi les hommes. Vous l'aurez compris cette histoire de cicatrice (Kizumonogatari) ne peut finir qu'avec un combat épique, violent et gore entre deux puissants vampires.

Je risque de me répéter mais encore une fois ce film est réalisé d'une main de maître, que ce soit les dessins et les animations qui sont justes sublimes, l’écriture des dialogues est d'une grande justesse et les musiques sont grandioses. On touche ici la perfection (ce n'est que mon modeste avis) car le studio Shaft maîtrise extrêmement bien son sujet et sait parfaitement doser les scènes d'actions avec une grande violence (démembrement, éventrement, décapitation etc..) avec les scènes plus posées où les personnages prennent le temps de développer leurs pensées, de débattre et de discuter à cœur ouvert. Il y a aussi des moments de contemplation, où on prend le temps de nous montrer des scènes visuellement magnifiques dont le rythme et le calme force à la contemplation. Et bien-sur il y a aussi les fameuses scènes WTF où l'humour permet de souffler un peu après des moments bien violents et intenses.

Dans ce film on va découvrir un Koyomi qui va réaliser que ses actes de bontés (sauver Kiss-Shot) et souvent pas très réfléchies peuvent avoirs de terribles conséquences pour la sécurité de beaucoup d'innocentes personnes dont certaines font partie de son entourage. Mais malgré ses regrets et sa grande culpabilité, il va réaliser que si il devait encore sauver Kiss-Shot et bien il le referait sans hésiter, car c'est dans sa nature profonde de sauver les personnes qui sont faibles et qui ont besoin d'aide. La relation entre le jeune vampire et sa maîtresse va encore évoluer et le lien entre les deux va se renforcer pour devenir une sorte d'amour fusionnel et intense. Ces films Kizumonogatari sont très important pour bien comprendre la suites de leurs histoire et l'évolution de leurs relation dans les autres œuvres Monogatari.

Avant de vous parler des personnages, je me dois d'évoquer l'énorme combat entre la plantureuse Kiss-Shot et le jeune Koyomi. Cet affrontent est tout simplement mon combats préféré toutes œuvres confondues. Il y a pratiquement tous les ingrédients que j'aime dans ce combat, on a une histoire personnelle entre les deux combattants qui est superbement écrite et montée, des dialogues et une animation des visages où on peut parfaitement comprendre ce que ressentes les personnages, une intensité et une grande violence dans les échanges physiques entre les deux vampires, une OST aux petit oignon, une direction artistique sublime et une tension intense tout au long du combat qui m'a fait complètement entrer dans l'action (j'en ai eu la chair de poule). Je crois que vous l'aurez compris, ce combat m'a personnellement ébloui et encore une fois je dois m'incliner devant le studio Shaft, mais aussi Akiyuki Shinbo (il faut absolument qu'un jour j’écrive une critique sur lui et sa fabuleuse carrière dans l'animation japonaise) qui a entre autre réalisé le merveilleux anime Puella Magi Madoka Magica et les trois films qui ont suivis. Je vais vous mettre en fin de critique un lien vers sa page personnelle sur le site de fan Studio-SHAFT.fr. où vous pouvez lire une petite biographie sur sa carrière dans l'animation japonaise.

Encore un petit mots pour vous dire qu'il existe une version censurée du combat où lorsqu'un membre est arraché on ne voit plus les os et les fibres de la chair déchirée, non à la place on a simplement une couleur rouge assez lisse. C'est sur la version proposé par Wakanim que j'ai pu voir cette censure complètement idiote. Oui idiote car on est ici sur un anime qui est clairement destiné pour un public d'adulte et que si l'on connaît un peu l'univers Monogatari on sait que l'on va regarder une œuvre qui ne s’impose un aucune limite que ce soit dans les sujets traités ou la violence. Je trouve vraiment dommage cette manie de censurer une œuvre qui est à la base destinée à un public adulte, je pense que les personnes qui veulent regarder Kizumonogatari sont assez intelligents pour se renseigner un minimum sur l’œuvre qu'ils vont voir.

Parlons à présent des personnages.

Koyomi Araragi, dans un premier temps le jeune lycéen va croire que Kiss-Shot n'est pas un vampire si terrible que ça et même passer de bons moments avec elle. La scène sur le toit du collège abandonné est magnifique et la conversation entre les deux vampires très touchantes. On en apprendra un peu plus sur le passé de Kiss-Shot et pourquoi elle se refusait de créé de nouveaux sujets jusqu'à sa rencontre avec Koyomi. Mais le jeune vampire va se prendre la dure réalité en pleine face lorsqu’il va réaliser que d'avoir sauvé la plantureuse Kiss-Shot va mettre en danger beaucoup d’innocents. Car oui la puissante vampire cache derrière son magnifique physique et son apparente gentillesse, un monstre qui à besoin de se nourrir d'êtres humains (et elle ne fait pas que boire leurs sang). Le jeune vampire va alors prendre ses responsabilités et confronter sa maîtresse dans un combat ultra violent. Au terme de ce combat naîtra une relation encore plus intense et profonde en entre ces deux personnages très complexes.

Kiss-Shot de son vrais nom Kiss-Shot Acerola-Orion Heart-Under-Blade va retrouver sa pleine puissance dans ce troisième film, et ce grâce à son jeune sujet. La plantureuse vampire va essayer de sympathiser avec Koyomi et de lui montrer tous les avantages, mais aussi les inconvénients que le statut de vampire leurs imposent. Mais malheureusement pour elle, le jeune vampire va voir le coté le plus épouvantable des vampires, c'est à dire la façon dont ils se nourrissent. Et surtout réaliser que la vie de nombreux innocents est en danger aux contact d'une vampire aussi puissante. Car jusqu'à maintenant Koyomi ne réalisait pas à quelle point son acte irréfléchi pouvait mettre son entourage en danger, en commençant par la voluptueuse Hanekawa. Mais le jeune homme va également réaliser que s'y il devait à nouveau sauver Kiss-Shot et bien il le referait, car c'est dans sa nature profonde de sauver les personnes qui ont besoin d'aide. La vampire c'est rendu compte que Koyomi est quelqu'un de bien qui n'a pas hésité un instant pour la sauver, elle une puissante vampire et là je vais devoir un peu spoiler la fin du film

Kiss-shot du haut de ses 500 ans d'existence va réaliser que la vie de Koyomi est plus importante que la sienne. Alors qu'elle le suppliait de la sauver lors de leurs première rencontre, la plantureuse vampire va se rendre compte que le jeune homme n'a pas hésité à lui offrir sa vie pour la sauver. Et à son contact, Koyomi lui rappellera son premier sujet qu'elle a crée il y a des centaines d'années, sujet qui n'a pas supporté son statut de vampire et a fini par se suicider. Elle ne veut pas que Koyomi souffre et face la même chose. Alors elle va provoquer le jeune vampire et lui montrer le côté le plus sombre des vampires pour qu'il l'affronte et la tue. Car oui pour retrouver son humanité, Koyomi doit tuer celle qui l'a transformé en vampire.

Kiss-Shot deviendra Shinobu Oshino au terme de ce film. La petite vampire blonde est un des personnages les plus importants et attachants de l'univers Monogatari. Et c'est très intéressent de voir comment elle a rencontré Koyomi et commencer à développer une relation aussi forte avec lui.

Tsubasa Hanekawa va encore être d'un très grand soutien pour Koyomi. Elle va également devoir aider le jeune vampire à s’entraîner à résister à la très grosse (très, très grosse) poitrine de Kiss-Shot. Oui vous m'avez bien entendu (après tout on est bien dans l’univers Mongatari) la scène est juste magique et encore une fois je suis obligé de saluer le formidable travail du studio Shaft. Mais Hanekawa sera aussi présente lors du combat opposant Kiss-Shot et Koyomi, elle va assister à la boucherie et surtout se rendre compte des réels intentions de la plantureuse vampire à l'encontre de son ami.

Meme Oshino sera encore une fois très en retrait, mais son aide sera d'une extrême importance pour Koyomi. C'est un des personnages les plus mystérieux et classes que j'ai pu découvrir toutes œuvres confondues. Car malgré ses rares apparitions dans toutes les œuvres Monogatari, l'ombre d'Oshino est très présente. On ne compte plus toutes les fois où les personnages mentionnes son nom et se demandent ce qu'il ferait à leurs places.

Je ne vous cache pas que suis tombé amoureux de l'univers Monogatari et j'espère avoirs pu un peu vous transmettre de ma passion. N'hésitez pas à aller lire mes critiques sur les autres séries Monogatari (oui c'est de l'auto promo).

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire et à bientôt.

Voici le lien de la mini biographie de Akiyuki Shinbô www.studio-shaft.fr/studio/principaux-membres/akiyuki-shinbou/