oxtorrent
Accueil » Film » Equalizer 2 - Film (2018)

Equalizer 2 - Film (2018)

Film de Antoine Fuqua Action, policier et thriller 2 h 01 min 15 août 2018

Robert McCall continue de servir la justice au nom des exploités et des opprimés. Mais jusqu’où est-il prêt à aller lorsque cela touche quelqu’un qu’il aime ?

Film Equalizer 2 - Film (2018)
SERVEUR 1

Impitoyable Monsieur Ibrahim Gran Torino L’inspecteur ne renonce jamais Coline Serreau The Horseman Tchao Pantin Aaron Sorkin Parole de Flic À la rencontre de Forrester

Résumé: un tueur anciennement au service du gouvernement est désormais au service d'inconnus, comme l'équipe de l'Agence tout risque, sauf que lui est tout seul.

Il aide la veuve et de l'orphelin et pro bono …il ne se fait pas payer pour ses actions de charité...il aide des gens et leurs neeeeeeeeeeeenfaaants en difficulté à obtenir 'justice'...sans parfois qu'elles ne le demandent ou même le savent.

La justice façon œil pour œil, dent pour dent et presque littéralement ...contre tous ceux qui ont péché en pensée, en parole, par action, et par omission.

Robert McCall comme Le Judge Dredd de Sly Stalone/Alan Moore/Chris Cunningham évalue, juge et punie...tout en un...: il décide de la pénalité à infliger au coupable, en général, légèrement au dessus du traitement même qu’il a fait subir ou voulu faire subir à sa victime... La peine du tal(i)on mais dans ta gueule… Faire intello et poétique et beau visuellement, pour enlever la gène de jouer dans un film de vigilente, de vengeur et celle de regarder un film de vengeur masqué: pour que Denzel Washington accepte ce rôle de brute, on lui fait quand même tenir des livres entre chaque baston et Il donne à ses suspects le temps d'une confession et un choix. Sans quoi Denzel n'aurait sans doute pas accepté: ça aide l'image de tenir des livres entre chaque émasculation et énucléations sans anesthésie, tranquilizer ou "accord-préalable-écrit-du-patient". (Mr Washington est encore excellent; crédible en faisant oublier ses autres personnages.).

En bon prêtre laïque , bras de la justice, il donne à ses condamnés, copains d'un court moment, le temps d'un Confiteor même s'ils ont parfois déjà un bras cassé, et les testicules broyées: ça doit enlever la gène de jouer dans une film de vigilente; #"aujourd'hui dans le monde entier, tous les juifs, ils pardonnent...PAS MOI!"

Un bon film d'action de justicier: MAIS un justicier philosophe qui façon Alexandre Jollien/Matthieu Ricard et Christophe André donne aussi des conseils de conduite de vie: un peu comme un Omar Sharif dans Monsieur Ibrahim. Mais qui serait aussi Impitoyable que Clint Eastwood dans... Impitoyable Un Justicier dans la ville qui devient proche d'un voisin comme dans Gran Torino (encore Eastwood) ou Charles Bronson en Cavalier Solitaire qui Ne Renonce Jamais.

Donc du sang et des os cassés, mais avec des livres et des moments de compassion et dialogues humanitaristes entre deux cassages de nez et bras...

**

toitoine Fuqua est un peu le Coline Serreau du film d'action…

** Il ne veut pas faire qu'un film de revenge et justicier à la Jack Reacher et Charles Bronson. mais un mix entre le sérieux de The Horseman et les justifications morales d'un Aaron Sorkin..

Un Tchao Pantin à gros bras et silencieux : le Richard Anconina est ici un gamin peintre dont le frère a été impunément tué par un gang. Ce jeune en possible perdition, proie des gangs débiles et violents..rencontre un Mr Forrester qui lui était joué par Sean Connery mais au lieu d'un écrivain, c’est ici un ex-tueur du gouvernement. Mais les leçons sont un peu les mêmes.

« Les dérives possible de la violence politique et ses péchés collectifs pouvaient s’accompagner de conduites virtueuses individuelles » « mais les conduites virtueuses au niveau individuel ne changent pas l’ampleur du péché collectif » (l'écrivain Jérôme Ferrari sur France Inter au sujet des "justiciers" et militants Corses)

« On est tous frères égaux mais certains le sont plus. » (Coluche)

«L’union sacrée » en un seul homme et ses amitiés multiples dans tous les milieux et toutes les religions...il est déguisé en imam au début, est ami d'un rescapé de l'holocauste : Juif, Musulman, Arabe…unissez vous pour lutter contre la racaille des gangs et des méchants? Hélas, les seuls violeurs du film sont blancs et fils à papa. Un dialogue est très bon ( qui change de Spike Lee): Denzel dit à un jeune tenté par gang :

« n’accuse plus l’homme blanc de tes malheurs » « Tu as du talent » «tu as une chance, tente la ».

VIVENT LES SCENES (dites) LENTES: J’ai entendu ici sur SC que Zack Snyder avait perdu son film Justice League et des scènes « lentes » avaient été coupées. Equalizer est un hommage aux scènes lentes. Il rappelle qu’un film est aussi de la chimie; le montage est une chimie…et les scènes lentes sont en fait des catalyseurs ,des retardants de feu et préparations à feux d'artifice… ces scènes dites inutiles sont des additifs qui vont rendre plus explosives des scènes suivantes et surtout plus émotives… ces scènes dites intimistes nous aident à nous impliquer dans les scènes suivantes d’action. Ces scènes dites de calme au lieu d’être du « gras inutile » que des comptables diplômés font enlever à des Zack Snyder, ce sont des proteïnes pour tenir la longueur et avoir l’énergie suffisante au moment de la castagne... …vivent les scènes de blah blah! car elles nous impliquent dans l'action et nous attachent au sort des personnages.