oxtorrent
Accueil » Film » La Princesse des glaces, le monde des miroirs magiques - Long-métrage d'animation (2019)

La Princesse des glaces, le monde des miroirs magiques - Long-métrage d'animation (2019)

Long-métrage d'animation de Robert Lence et Aleksey Tsitsilin Animation 1 h 20 min 17 avril 2019

Gerda mène une vie heureuse avec son frère Kai et leurs parents magiciens au sein d’un royaume prospère où règne le roi Harald, scientifique et inventeur de génie. Préférant les nouvelles technologies aux sortilèges, le Roi Harald, décide d’exiler tous les magiciens dans le Monde des Miroirs, un endroit dont on ne peut s’échapper. Gerda est la seule à pouvoir sauver sa famille, mais pour cela, elle doit unir ses forces avec son ancienne ennemie, la Reine des Neiges.

Film La Princesse des glaces, le monde des miroirs magiques - Long-métrage d'animation (2019)
SERVEUR 1

Bon, ce film est donc le 4éme de la série. Parceque oui, à l'international, 2 épisodes sont sortis avant les deux disponibles chez nous. Mais parlons donc de celui-ci !

Gerda a repris sa vie, avec son frére Kai. Mais le magasin d'objets magique de ses parents est en difficulté. Ce qui ne les empêche pas de rejoindre le roi quand celui-ci propose aux magiciens de se rendre dans son palais... pour les envoyer dans le monde des miroirs car il veut tous les éliminer...

Une histoire qui permet d'évoquer des sujets tel que la confrontation entre les légendes et la technologie, mais aussi le pardon, ou encore... la déportation ! Inattendu mais cela permet une aventure rythmé mais guére convaincante pour une seule raison : ces personnages ne sont pas creusés et tout se déroule tellement vite que l'on a pas vraiment le temps de s'attacher à eux, ni de ressentir la moindre émotion...

Reste que l'animation est plutôt joli et l'univers agréable. On peut donc apprécier tout de même un minimum l'expérience et passer un bon moment devant ce petit film. Mais ou l'oubliera bien vite, comme le précédent. Ceci dit, le final laisse penser que l'aventure est terminée, et ce n'est pas plus mal. Il y a en tout cas bien mieux en ce moment dans les salles !