oxtorrent
Accueil » Jeux » Let it Die (2016) - Jeu vidéo

Let it Die (2016) - Jeu vidéo

Jeu vidéo de GungHo Online Entertainment, Grasshopper Manufacture et Goichi Suda PC et PlayStation 4 Action et action-aventure 3 décembre 2016

Une ambiance sombre et un univers mystérieux à découvrir dans cette dernière exclusivité PS4.

Film Let it Die (2016)  - Jeu vidéo
SERVEUR 1

Let it Die est un jeu d'action "Free to Play" exclusif à la Playstation 4. Se déroulant dans un futur crasseux, vous y incarnerez des guerriers ayant pour objectif de grimper une tour remplie de monstres.

Let it Die se présente comme un jeu d'action assez classique, utilisant un schéma de contrôles proche de celui des Dark Souls (mais assez différent pour que vous soyez embrouillé quelques minutes...). Vous guiderez votre personnage à l'ascension d'une tour remplie de monstres, étage par étage (chaque étage étant généré aléatoirement à chacun de vos passages), à l'aide d'armes plutôt nombreuses et variées, allant de la batte de baseball au pistolet à feux d'artifice, en passant par la scie circulaire et le fer à repasser (je ne plaisante pas). Au fil de votre progression, votre personnage gagnera en expérience, et les ennemis en dangerosité, évidemment. De nombreuses quêtes vous aideront à varier les plaisirs par le biais de défis spécifiques (utiliser une arme particulière, ne pas porter d'armures, etc...), et vous rapporteront de quoi vous aider durant votre progression dans la tour.

Derrière ces mécaniques plus que classiques se cachent des éléments Roguelike assez sympathiques. Pour commencer, si votre personnage meurt, vous serez amené à en créer un nouveau, et pourrez être amené à croiser le cadavre réanimé de votre ancien guerrier à l'étage de sa mort. Le tuer vous permettra de récupérer son équipement et son cadavre, qui sera congelé. Vous pourrez, plus tard, l'envoyer agresser d'autres joueurs afin de récupérer leur butin. Au fil de votre avancée, et de vos rencontres avec les cadavres de vos guerriers ou de ceux d'autres joueurs, vous serez ainsi en mesure de stocker un certain nombre de combattants aux compétences variées, et de passer à volonté de l'un à l'autre.

Si chaque guerrier recommence de zéro, vous pourrez néanmoins débloquer certains bonus permanents. Vous gagnerez ainsi progressivement en compétence pour les armes que vous utilisez, augmentant vos dégâts avec celles-ci, ou débloquant de nouvelles attaques. Vous serez aussi amené à récupérer des plans d'artisanat, qui vous donneront accès à des nouveaux objets, plus performants que ceux récupérés sur les cadavres de vos ennemis, à condition de disposer des matériaux requis, matériaux que vous trouverez évidemment durant vos pérégrinations. Enfin, vous débloquerez régulièrement des ascenseurs vous autorisant à rapidement revenir à un étage déjà exploré, plutôt que de systématiquement recommencer au début.

A toute cela s'ajoute une partie Joueurs contre Joueurs indirecte. Tout comme dans Metal Gear Solid V, vous aurez la possibilité d'attaquer les bases de vos ennemis, et d'organiser les défenses de la vôtre. Vous pourrez ainsi piller les réserves des autres joueurs, faire prisonnier leurs guerriers et, plus tard, les recruter dans vos rangs.

Comme tout Free to Play, Let it Die possède évidemment un modèle économique vous incitant à dépenser votre argent bien réel. Lorsque votre personnage mourra, vous pourrez ainsi le ressusciter dans votre base en utilisant l'argent du jeu (si vous en avez assez), ou dépenser un crédit acheté en argent réel (ou parfois obtenu en jeu) pour ressusciter immédiatement. Ces mêmes crédits pourront être échangés contre de l'argent en jeu, utilisés pour étendre votre banque (ce que je vous recommande chaudement), ou pour accélérer la vitesse des recherches. Le jeu vous proposera de plus un "abonnement" vous donnant accès à un ascenseur particulier géré par une charmante groom, qui vous aidera à réaliser de sympathiques économies.

Côté ambiance, Let it Die est, comment dire... particulier. Alors que votre personnage évoluera majoritairement dans des couloirs en ruine, recouvrant les murs rouillés de litres de sang, sous serez accueilli, à votre entrée en jeu par Uncle Death, un squelette en hoodie noir, portant des lunettes 3D, et faisant du skateboard... Difficile de réellement décrire le scénario de ce jeu, tant il semble à la fois discret et délirant (il semble ainsi que vous jouiez à un jeu dans le jeu, et vous serez amené à vous promener dans une salle d'arcade pour glaner des informations, ou activer des quêtes).

Au final, Let it Die est un jeu plutôt sympathique. Les combats y sont dynamiques et violents, et proposent des "exécutions" souvent jouissives, qui vous permettront de faire couler des litres de sang. Si le modèle économique est loin d'être discret, il semble par contre tout à fait dispensable si vous n'êtes pas un joueur impatient. Quand à l'ambiance, elle contribue à faire de ce jeu un "truc" étrange, parfois drôle, parfois glauque.