oxtorrent
Accueil » Jeux » Super Robot Taisen V - Jeu vidéo

Super Robot Taisen V - Jeu vidéo

Jeu vidéo de Banpresto et Bandai Namco Games PlayStation 4, PS Vita, Nintendo Switch et PC Stratégie tour par tour et jeu de rôle 23 février 2017

Film Super Robot Taisen V  - Jeu vidéo
SERVEUR 1

Fan des Super Robot Wars sortis chez nous en Occident, c'est donc avec grand intérêt que j'ai commencé à jouer à ce "Super Robot Wars V" fin 2019 sur ma PS Vita et que j'ai fini en février 2020. Petite précision, je l'ai terminé deux fois pour les deux scénarios disponibles en ayant pris des embranchements différents durant le déroulement de l'histoire. Avec environ 280 heures de jeu à mon actif sans compter les phases de farm (oui oui on peut farmer) qui m'ont aussi pris beaucoup de temps, on peut aisément dire que ce n'est même plus s'investir dans un jeu à ce niveau là mais carrément ne faire qu'un avec lui.

Je suis quelqu'un qui aime prendre son temps dans un jeu, tout découvrir, contempler les décors et faire le maximum de choses sans louper une miette (ou presque). Ce qui explique donc ce nombre d'heures assez loufoque... Mais même pour une personne n'étant et ne pouvant pas être autant impliqué, vous allez malgré tout passé énormément de temps dessus... Car ne serait ce qu'en terminant le jeu une seule fois, en lisant vite les textes et en allant droit au but, c'est un très long Tactical-RPG. Le fait que ce soit long n'est pas en soi un point négatif quelque part dans un jeu vidéo, mais là franchement, c'est abusé. Et pourtant, je suis habitué à ce genre de jeu. Donc c'est un point négatif pour ma part.

L'histoire est juste incompréhensible. Si on n'a pas vu les animes de la vingtaine de franchises différentes et qu'on est pas fan absolu, vous ne comprendrez que dalle aux termes employés malgré les définitions toutes aussi confuses les unes que les autres. Il y a au total environ une cinquantaine, voire plus, de termes propres à toutes les franchises Gundam, Getter Robot, Full Metal Panic, Cross Ange, etc... Cela provoque une submersion d'informations juste hallucinante envoyée à votre cerveau. Et même en prenant le temps de tout lire, d'essayer de tout assimiler, franchement, c'est incompréhensible, c'est juste un truc de barge. Il faut y voir pour y croire. Il y aura également beaucoup de dialogues inutiles où les héros répéteront 150000 fois le fait qu'ils éradiqueront le mal et qu'ils ne lâcheront pas l'affaire tant qu'ils respireront... et ce, quasiment à chaque chapitre, donc au bout d'un moment c'est gonflant... Donc là encore, c'est un très gros point négatif.

Le nombre de personnages est astronomique, mais c'est comme cela dans tout Tactical-RPG qui se respecte, donc forcément il y a des personnages attachants, d'autres énervants, d'autres envers lesquels on se demande ce qu'ils font là, etc... Le casting est très varié et globalement il m'a plu.

Les musiques déclenchées lors des combats sont propres aux personnages de chaque série animée, mais ça peut être vite redondant. Celles lors d'évènements, durant les scénettes ou dans les menus ne sont pas transcendantes, sans pour autant être mauvaises.

Le gameplay est classique. Absolument rien de spécial à mentionner hormis les animations somptueuses lors des combats. C'est très clairement le gros point fort du jeu, j'ai vraiment adoré.

Pour conclure, Super Robot Wars V ne révolutionne pas le genre en la matière. Il requerra un investissement plus que considérable de votre temps et vous ne comprendrez pas grand chose à ce qui se trame. Malgré tout, les animations lors des combats vous éblouiront, c'est parfait tout simplement, et c'est ce qui vous tiendra en haleine. C'est un Tactical-RPG qui s'adresse à ceux qui aiment les méchas mais qui ne cherchent pas pour autant l'apothéose scénaristique, car on en est très loin. A vrai dire, ça passe même un peu au second plan en ce qui concerne les jeux Super Robot Wars, mais tout de même, il y a un minimum de compréhension et de cohérence à apporter à l'histoire, à mon sens. Là en l'occurrence il n'y en a pas.

Bon jeu. 7/10 (merci aux combats principalement)